Draguer Une Fille .net

  Apprendre comment draguer une fille, c'est facile !

L’art de la conversation – Discussion inachevée

ebenpaganLa semaine dernière, je suis parti à Los Angeles pour assister à un séminaire sur la communication présenté par David DeAngelo (Eben Pagan de son vrai nom) et Wyatt Woodsmall. Le but de cet article n’est pas de partager avec toi quelques unes des réflexions intéressantes que nous avons eu sur place. Je laisse ça pour plus tard !

Lors de ce séminaire, l’une de mes interactions avec une (fort charmante) participante m’a interpellée. J’ai réalisé que je menais (inconsciemment) l’interaction au point de décider moi-même quand je voulais y mettre fin (ou plutôt une pause) et quand je voulais la reprendre. Ce qui m’a donné envie d’écrire un article sur le sujet ! Ceux qui connaissent mon confrère anglophone Swinggcat auront peut être reconnu ce qu’il appelle une « open loop ».

La discussion inachevée

Etant donné que je n’apprécie guère les termes techniques et que cet article est en français, on va renommer ça très simplement en « discussion inachevée ». Une discussion inachevée est une discussion que tu as (volontairement ou pas) mis en suspens pour traiter d’un autre sujet ou pour aller t’occuper ailleurs.

Son impact

Lorsque ton cerveau est confronté à une discussion inachevée, il va automatiquement chercher un moyen de clore cette discussion, d’obtenir une réponse à sa question. Tu vas te faire des films en attendant que l’énigme soit résolue, que le suspens retombe. Mais tu n’es jamais vraiment sûr de comment ça va se finir donc tu restes scotché « pour voir la suite ».

Cette discussion inachevée peut crée plusieurs formes de tension entre la fille et toi. De manière générale, elle va rester pendue à tes lèvres jusqu’à connaître le fin mot de l’histoire. Une fois bien maitrisée, la « discussion inachevée » va te permettre de flirter au point que ce sont les filles qui vont te courir après pour que tu satisfasses leur curiosité !

L’écueil à éviter

Mais attention … trop de suspens tue le suspens, une fille peut également quitter la conversation, excédée de devoir jouer aux devinettes avec toi. Il va falloir que tu trouves le bon dosage en procédant par essais successifs.

Les ingrédients pour réussir facilement ?

1) Une conversation bien engagée. Inutile de jouer le mec mystérieux dès la première question si tu débutes avec les filles. Attend quelques minutes de manière à ce que tu sois à l’aise avec elle et à ce qu’elle soit à l’aise avec toi. A un niveau plus avancé, tu pourras te permettre de la défier d’entrée de jeu.

2) Trouver un sujet de discussion qui l’intéresse

3) Faire progresser la conversation vers ce sujet

4) Passer brusquement à un autre sujet sans tirer de conclusion sur celui qui était en cours.

4 bis) Quitter la conversation. Éventuellement en promettant d’y revenir.

[ad#artduflirt]

Exemples

Pour le cas 4)

Elle : Coucou, j’espère que tu es dispo pour passer dimanche soir. Tu as cocktail préféré ?
Moi : Le lundi, je suis plutôt vodka. Le mardi, je reste assez ouvert aux nouveautés. T’es plutôt alcool de fillette ou alcool d’homme ?
Elle : Malibu-lait donc fillette ! Il y a de la vodka au frais, j’achète de la pomme. Tu passes ?
Moi : Il y a combien de cubes dans ton bac à glaçons ?
Elle : 12 !!!
Moi : Ok vendu, 19h30 les pieds sur le paillasson (de chez toi).

Dans l’exemple précédent, la fille pose deux questions. Je ne répond qu’à l’une d’entre elle. Et je choisis volontairement celle qui présente le moins d’intérêt aux yeux de la fille. La réponse qui l’intéresse réellement c’est de savoir si je passe chez elle. Mais je fais exprès passer ça à la trappe, ça devient un sujet de « conversation inachevée ». Je relance la conversation avec une question à mon tour « T’es plutôt alcool de fillette ou alcool d’homme ? ». Ce qui nous éloigne du sujet « Tu viens demain ? » En procédant de la sorte, j’amplifie le suspens. Sa curiosité féminine n’étant pas satisfaite, elle va vouloir en savoir plus « Tu passes ? ». Libre à moi alors d’amplifier le suspens ou d’y mettre fin en reprenant le sujet de « conversation inachevée ».

Pour le cas 4 bis)

Moi : Tu veux que je t’explique comment fonctionne ce truc ?
Elle : Oui je veux bien.
Moi : Ok, je te montre ça à la prochaine pause.
Moi : *Passe à autre chose*

Dans l’exemple précédent, la discussion est mise en pause par mes soins. Etant donné que la fille à déjà donné son accord pour que je lui explique quelque chose (« Oui je veux bien. »), je peux alors décider de quand lui expliquer (« Ok, je te montre ça à la prochaine pause. »). Il y a peu de chance qu’elle transforme son « Oui » initial en « Non » après que je lui ai imposé le moment où je reviendrai vers elle. Si tu veux creuser le pourquoi du comment, sache qu’ici, le principe d’engagement et de consistance rentre en jeu (voir section Commitment and Consistency de cette page).

Il ne s’agit là que de mots, mais il est possible et recommandé d’amplifier le suspens, la tension via le regard, les gestes, les touchers. A suivre …

Tu as bien aimé cet article ? Fait en profiter tes amis sur Twitter ou sur Facebook !

Allan


Annuaire Webmaster  ∼ Vous cherchez un Site de Rencontre ?  ∼ Comment draguer avec Masculin.com  ∼ Coaching séduction
Super-Formation séduction  ∼ Blog Homme ∼ Coach Drague ∼ Relooking Homme  ∼ Drague